Le Yoga, une activité pour les perchés?

Le yoga peut être perçu comme une pratique qui nous éloigne de notre quotidien,  êtes vous sûrs?
Dans un monde où nous avons  besoin de repères et d’avoir du sens, les pratiques de yoga sont croissantes. Elles sont toutes diverses. Certaines à la limite du sectarisme et là le sujet est discutable. D’autres vous aident juste à devenir plus résistants. Résistants à ce que nous devons affronter au quotidien. Entre les deux, de nombreuses variations.
Les bienfaits sont réels tant pour le corps que pour l’esprit, le mental:  apaisement, forme. Nous  réapprenons  à respirer simplement, cela suffit pour retrouver harmonie et équilibre en soi. Les thérapies  qui se basent sur le nerf vagal, appuient ce besoin. je vous invite à vous y intéresser.
Les pratiquants reconnaissent rapidement avoir un meilleur sommeil, des douleurs de dos atténuées voire enlevées avec des pratiques régulières.
Mon expérience m’a reconnecté au fur et à mesure à moi.
J’étais, trop dans le mental, très douée pour élaborer des théories, des concepts, réfléchir pendant des heures… Le yoga m’a permis de me réapproprier totalement mon corps, de m’y reconnecter, de savoir si d’une manière ou d’une autre une partie a besoin de régulation.
Le yoga nous rapproche de nos besoins fondamentaux et ne nous enlève pas dans des sphères hors du concret. SI vous continuez à manquer d’implication dans votre quotidien, le problème ne vient pas du yoga.
Prenez soin de vous.
Bon voyage vers vous même.
aurélie jur Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *