Bien au travail

La notion de bien être étant un peu galvaudée, je préfère l’idée simple d’y être « bien ». Les démarches QVT de plus en plus répandues prouvent la nécessité de prendre soin des membres de l’entreprise.

 Plus le salarié a une qualité de vie heureuse plus il est performant. Ceci est désormais communément admis.

Les dangers du stress au travail

Il est prouvé que le cortisol, hormone du stress est responsable d’une baisse de résistance du système immunitaire et de la résistance en général. Les maladies engendrent perte d’efficacité, absentéisme… Le stress coûte cher.

 Le sommet de la santé 17 mai 2018 à Montpellier sur le thème de la santé au travail a permis de mettre en évidence que le mal être est au départ invisible et donc très dangereux :

  • 1 personne sur 3 est désengagée
  • Consommation de psychotropes chez les cadres
  • Faible soutien social
  • Baisse de l’aptitude décisionnelle, épuisement professionnel
  • Le gros danger est la solitude, fléau qui pèse notamment sur le dirigeant.
  •  La Dépression est vue comme la seconde cause d’invalidité d’ici 2020.

L’absentéisme sera un très bon indicateur d’alerte mais l’idée est surtout de l’éviter car l’arrêt est de 6 mois minimum quand le salarié en arrive à ce stade.

Retour sur investissement des démarches prévention

Une bonne entreprise lie le stratégique et l’opérationnel : l’idée du sens est très importante.

63% des top employer (employeurs qui créent les conditions optimales pour le développement de leurs collaborateurs, tant sur un plan professionnel que personnel) ont un programme bien être pour encourager leurs collaborateurs.

Certaines études ont permis de prouver qu’1 € investit dans la prévention permet un retour sur investissement de 2€

Le cas particulier du Yoga.

Le Yoga est un outil de prévention de santé pour l’entreprise.

Des postures existent et sont adaptées aux personnes toujours connectées. Le yoga est outil donc de rentabilité, de communication, de créativité.

Une ancienne consultante en entreprise a développé cette méthode. Le yoga permet de :

  • gérer soi-même sa douleur.
  • S’adapter aux contraintes de l’entreprise.

Le yoga ne fait pas mal s’il est bien fait, il n’est pas nécessaire d’être souple, il est même possible de rester sur sa chaise. En effet, il est possible de faire des ateliers de prévention ou des sessions de sensibilisation en Open Space en  indiquant quelques exercices utiles à faire sur chaise quelques minutes par jour.

Et si vous disposez d’un espace pour quelques tapis de Yoga, une table de massage ou même plus simplement une chaise de massage,

n’hésitez pas à faire appel à un professionnel; les bienfaits seront vite au rendez-vous.

Je serais ravie de répondre à vos questions et de vous faire partager mes expériences sur les lieux de travail.

(orelyogi@gmail.com; 06.46.15.34.43)

aurélie jur Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *