La vieillesse n’est pas une fatalité

L’envie de partager à ce sujet est venue suite à un atelier qu’on m’a demandé d’animer dans une maison pour « seniors ». Je ne savais pas ce que réellement ce mot recouvrait. Je me suis retrouvée dans une maison de retraite très agréable, la directrice était charmante, la vue sur le petit jardin très reposante.

Et n’ayant pas l’habitude de ces endroits, j’avoue avoir été étonnée de voir que certaines personnes supportent mal l’avancée dans l’âge tant physiquement que moralement.

Alors oui, je veux bien intervenir et mettre en place des activités avec ces personnes si elles en ont profondément envie mais ce qui m’anime c’est surtout montrer aux personnes plus jeunes  qu’elles peuvent rester en forme, alertes, quelque soit leur passé, leur origine, leur conditionnement et leur permettre d’évoluer avec joie dans les années qui défilent.

J’entends souvent des personnes qui ont juste 5 ans de plus que moi, « tu verras quand tu auras mon âge » et  je vous passe les paroles  de celles qui en ont 20 de plus … Non, je ne verrai pas!  Je vous l’assure.

Certes nous avançons tous en âge, les rides se formes, s’accentuent, parfois des cheveux blancs. Des petites choses qui peuvent être charmantes selon la façon dont c’est appréhendé. La perte de motricité, le corps qui souffrent sont des éléments moins agréables et quand bien même nous sommes obligés de passer par cette étape, la façon d’aborder le sujet nous peut nous faciliter grandement la vie.

J’étais déjà en meilleure condition physique et mentale à 35 ans qu’à 25 ans car j’ai appris à me connaître, connaître les interactions entre ce qui se passe à l’intérieur et à l’extérieur de moi, comprendre comment prendre du recul par rapport aux événements, aux émotions , savoir ce qui m’anime, ce qui est bon, mauvais pour moi, prendre de la distance par rapport aux conditionnements…

Et je suis ravie car il me reste plein d’années pour apprendre ENORMEMENT de choses.

Gardez votre joie d’enfant, c’est le 1er secret de la bonne santé, de la vitalité. Les sceptiques ne me croiront pas mais ceux là sont déjà vieux (quelque soit leur âge!).

Et pour finir, je reprendrais les paroles que vous trouverez dans une boutique d’une magnifique jeune femme de 77 ans à Nîmes :

« la jeunesse n’est pas une période de la vie, elle est un état d’esprit, un effet de la volonté, une qualité de l’imagination, une intensité émotive, un goût de l’aventure »

 

Illustration par ce superbe exemple :

http://www.normandici.com/divertissements/insolite/a-80-ans-ce-mannequin-chinois-est-plus-en-forme-que-vous-HJ7139339

aurélie jur Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *