Les limitations aux massages

La fièvre et les infections empêchent la pratique du massage car  le corps est déjà entrain de combattre l’infection et il est fatigué. Selon l’infection le massage peut la faire bouger dans les tissus.

Les traumas direct tels que fracture, entorse, ecchymoses ou déchirures . En effet, toucher ces zones d’une part fait mal et d’autre part peut  faire bouger des mas graisseux au niveau de la fracture qui risquent de migrer vers les artères. Il est toutefois bien sûr possible de masser loin du trauma.

Après une chirurgie, une fracture, il est conseillé d’attendre trois mois avant de passer sur la zone de la cicatrice.

Tout massage sera impossible sur les zonas, herpès, mycoses, varicelles.

Si vous avez des problèmes sanguins, cardiovasculaires (hémophilie…), il vous est fortement conseillé d’informer le masseur.

SI vous souffrez de thrombose veineuses, phlébite, il vous est fortement conseillé de consulter un médecin plutôt avant de penser à prendre rendez vous pour un massage.

En cas d’hypertension artérielle ou artériosclérose, le massage sera plutôt doux, nous éviterons la profondeur.

Le massage ne se fera jamais directement sur des varices.

Les huiles essentielles ne seront pas utilisées sur les femmes enceintes ainsi que certaines techniques réflexes.

 

 

 

aurélie jur Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *